Petit billet d’humeur ! Suis-je « Charlie » ?

L’actualité brûlante des derniers temps nous a pris de cours car personne  ne voyait venir ce qui est arrivé en Janvier, au journal « Charlie Hebdo ». Une attaque aussi subite que barbare nécessitait une réaction, certes, mais était-ce bien la bonne ? Au-delà du cliché, tous unis contre le terrorisme, il y a une réalité bien plus prosaïque. Le journal « Charlie Hebdo » n’a jamais fait dans la dentelle en ce qui concerne ses idées empruntes d’athéisme. Les dessinateurs et les rédacteurs de ce journal satyrique avaient déjà fait parler d’eux à plusieurs reprises, en raillant les hommes d’église. Ces diatribes anti-foi, pas toujours du meilleur goût, étaient bien connues. Au-delà du drame et de la douleur des familles que nous désirons assurer de nos plus sincères condoléances, il n’en reste pas moins que je ne suis pas « Charlie » et non ! Je ne peux adhérer aux caricatures qui ont fait parler d’elles uniquement lorsqu’il s’agissait de Mahomet mais qui n’ont obtenues qu’un silence glacial sur celles à propos de notre Seigneur Jésus et de notre Dieu et Père bien aimé.  Bien sûr, nous ne posons pas de bombe nous, nous ne sommes pas des terroristes non plus et nous nous en félicitons car rien ne saurait le justifier.

 

Seulement, voilà un petit goût amer commençant à venir sur le bout de ma langue, lorsque je vois quelles sont les conséquences des attentats de Janvier. La radio nous apprenait ce matin que l’on allait réunir tous les cultes musulmans sous une même bannière que l’on allait financer les études des imams et bien d’autre petites surprises. On s’était habitué au Hallal dans les cantines et les Hypermarchés. On s’est moins bien habitué à être envahi de « tchadors » et de « burcas » en tous genres. Maintenant, il faudra s’habituer à payer des impôts pour la formation des imams et la construction des mosquées.

 

Ma question est : où est passée la chère laïcité tant chérie par nos édiles ? Car selon le principe de la laïcité ce que vous faites à une religion, vous le faites aux autres. Je pose la question : à quand le chèque pour payer la formation de nos pasteurs ? A quand les terrains pour 1€ symbolique afin de construire nos temples.  Mais pire que tout, quand les médias relateront-ils réellement les persécutions de nos frères et sœurs en Iran, en Irak, au Soudan, au Nigeria, au Niger et au Mali mais surtout en Arabie saoudite et dans d’autres pays … Il est vrai que nous ne représentons pas un danger, nous ! Pendant que nous construisons des Mosquées en France, on nous refuse des églises dans la plupart de ces pays. Un musulman se converti et c’est la mort pour lui. Arrêtons de nous faire croire que c’est la plus belle des religions !

Oui je suis en colère ! En colère à cause de l’injustice et de l’aveuglement. Mais je retrouve la paix du cœur dans ces paroles de Paul disant :

Romains 8:35  « Qui nous séparera de l’amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée? Selon qu’il est écrit: C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, Qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. »

 

Voilà ce qui me calme et me rassure, en me maintenant dans l’Amour de mon prochain quelque soit sa religion ou sa pensée. Voilà ce qui nous différencie des barbares. Nous avons les pensées qui étaient en Jésus-Christ !

Matthieu 5:44  « Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. »

 

Selon ce principe, donnons-leur ce qu’il demande car malheureusement ce sera pour l’enfer. Quant à nous faisons notre travail sans broncher :

Matthieu 28:19  « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. »

Et prions pour la Kabylie qui connait un réveil, pour le pays gourmantché, pour le Sénégal et pour les ouvertures dans les pays fermés, cités plus-haut. Prions pour notre pays de France et pour notre région et notre ville, là où Dieu nous a placés !


Partager sur les réseaux sociaux